La Nouvelle-Zemble

La Nouvelle-Zemble est un archipel situé dans l’ océan Arctique au nord de la Russie et à l’extrême nord-est de l’Europe au Cap Zhelaniya.
Sa population est de 2700 habitants.

La Nouvelle-Zemble se compose en deux îles principales, séparées par l’étroit détroit de Matouchkine, et un certain nombre de petites îles. Les deux îles principales sont Severny (nord) et Yuzhny (sud). L’archipel sépare la mer de Barents à partir de la mer de Kara . La superficie totale est d’environ 90.650 kilomètres carrés, soit prés du septième de la France.

Comme la Nouvelle-Zemble était une zone militaire sensible lors de la guerre froide, les force soviétiques ont maintenu une base aérienne sur la partie sud de l’île. Elle a été utilisé principalement pour les opérations d’avions d’interception, mais aussi pour fournir un soutien logistique pour la zone d’essais nucléaires à proximité. L’ile a été le site, le 30 Octobre 1961, de l’explosion (appelée la Tsar Bomba ) de la plus grande arme nucléaire qui n‘ait jamais explosée au monde.

La Nouvelle-Zemble est sur la partie nord de l’ Oural; l’intérieur est montagneux. Elle est séparée du continent par le détroit de Kara. Les montagnes atteignent une hauteur de 1547 mètres . L’île du Nord contient de nombreux glaciers, tandis que le sud a un paysage de toundra. Les ressources naturelles comprennent le cuivre, le plomb et le zinc.
L’ écologie de la Nouvelle-Zemble est influencée par son climat rigoureux, mais la région soutient néanmoins la diversité des organismes vivants . L’une des espèces animales notables est l’ours polaire, dont la population dans la région de la mer de Barents est génétiquement distincte des autres ours polaire. C’est une sous-population d’ours polaires que l’on ne trouve uniquement dans cette région.

Les Russes connaissent l’existence de cette ile depuis le 11éme siècle quand elle fut découverte par des chasseurs de Novgorod.
Pour les Européens de l’Ouest, la recherche du passage du Nord-Est au 16ème siècle ont conduit à son exploration. La première colonie permanente a été créée en 1870, à Malye Karmakuly, qui a servi de capitale de la Nouvelle-Zemble jusqu’en 1926. Quelque temps plus tard, le centre administratif a été transféré à Belushya Guba .
En Juillet 1954, la Nouvelle-Zemble a été désigné comme le site des test d’armes nucléaires. Au cours de son histoire en tant que site d’essais nucléaires, la Nouvelle-Zemble accueilli 224 explosions nucléaires dégageant une énergie explosive equivalente à prés de 100 fois tous les explosifs utilisés lors dens la Seconde Guerre mondiale(y compris les détonations des bombes nucléaires).

Entre 1988-1989, la glasnost(politique de la publicité en Russie) a contribué à faire connaitre l’ile, et en 1990, des militants de Greenpeace ont organisé une manifestation sur l’ile. Le dernier essaie nucléaire a eu lieu en 1990. Le Ministère de l’énergie atomique russe effectue une série d’expériences nucléaires sous-marines à proximité de Matouchkine Shar chaque automne depuis 1998. Ces tests regrouperaient jusqu’à 100 grammes de plutonium.


You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed.
You can leave a response, or create a trackback from your own site.

There are no comments yet, be the first to say something


Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Google+
Vendre mon site