Quelques phrases utiles à connaître

Si l’apprentissage du russe n’est pas une mince affaire, connaître un minimum de vocabulaire et d’expression, et pouvoir sinon lire, déchiffrer l’alphabet cyrillique peut être d’une aide précieuse lors d’un voyage dans le pays de Raspoutine.

Voici donc quelques mots et phrases clés qui pourraient vous servir pour un futur séjour en Russie. Lire la suite…

Apprendre le russe en Russie

Après une initiation ou un apprentissage en France, il n’y a rien de mieux que de se frotter directement à la langue et à la culture russe.

Dans toute la Russie il est possible d’apprendre ou de perfectionner son apprentissage du russe dans des établissements privés ou des universités, en obtenant un visa pour un séjour d’étude.

En général, après avoir réglé le montant des frais de scolarité ou de cours, l’organisme dispensant les cours, privé ou public,  peut soit s’occuper du visa soit fournir les pièces nécessaires à son obtention.

A Moscou et Saint-Pétersbourg, on trouve quelques écoles privés qui se charge de fournir logement, cours et aide à leurs étudiants étrangers. Mais ces séjours avec cours intensifs sont assez chers. L’école la plus connue est sans doute le CREF, qui propose également un cursus léger, avec seulement deux cours par semaines, surtout destinés aux expatriés et aux professeurs étrangers. Lire la suite…

Trois méthodes pour s’initier à la langue russe

Évidemment s’initier à la langue russe auprès d’enseignants qualifiés et au sein d’une classe est ce qu’il y a de mieux. L’avantage de l’université, outre un apprentissage encadré et la possibilité d’être formé par des enseignants ou lecteurs russophones, chose bien pratique pour la prononciation, est le prix souvent très compétitif par rapport aux cours privés ou aux écoles de langues. Les cours du soir dans le cadre de la formation continue, pour les professionnels ou ceux en reprises d’études, sont une autre solution d’intégrer un cursus universitaire pour un apprentissage en douceur.

Mais tout le monde ne peut pas suivre les cours à l’université, pour cause d’emplois du temps chargés ou par désir d’être plus libre dans son apprentissage. Certains se tournent donc vers les méthodes de langues pour une initiation à la langue en mode autodidacte. Un apprentissage qui laisse une grande liberté aux apprenants, mais qui requiert un maximum de rigueur et qui est bien sûr amené à être complété par d’autres formes d’apprentissages complémentaires. Lire la suite…

Pourquoi apprendre le russe?

Si aujourd’hui l’anglais est la langue étrangère numéro 1 à l’échelle mondiale, et que le chinois attire de plus en plus d’apprenants, le russe est seulement la 7ème langue étrangère apprise dans l’hexagone. Les raisons à cela tiennent sans doute à l’éloignement relatif des pays francophones par rapport aux pays de la langue de Tolstoï, ainsi qu’à la présumée difficulté du russe.
Pourtant, ce ne sont pas les opportunités d’apprendre la langue de Soljenitsyne qui manquent, car le russe est enseigné dans de nombreuses universités, sans parler de l’INALCO qui propose un cursus entier dans cette langue.
Si le russe a la réputation d’être difficile c’est parce que c’est une langue  à déclinaisons, comme l’allemand, chose qui peut être difficile à assimiler pour les francophones que nous sommes. Pourtant, ceux qui ont étudié l’allemand ou le latin ne devraient avoir aucun problème à se faire à la grammaire de cette langue. Lire la suite…




Google+
Vendre mon site