Saint Pétersbourg à l’honneur sur France 2

A l’occasion de la célébration en Russie des 400 ans de la fondation de la dynastie des Romanov, le journal de 13H de France 2 présenté par Elise Luçet, proposera cette semaine, à la fin de ses éditions quotidiennes, un mini-feuilleton consacré à Saint-Pétersbourg. Cette mini-série de 5 épisodes, intitulée La ville de tous les tsars, rendra donc hommage à la célèbre ville des bords de la Baltique, bâtie en 1703 par l’empereur de l’époque Pierre Le  Grand, l’un des membres la dynastie des Romanov.

Construite sur un marécage au confluent de la Baltique et du fleuve Néva, la ville est le fruit d’un pari architectural démesuré, à l’initiative de l’empereur qui souhaitait en faire une capitale vitrine de la modernité et du raffinement architectural de son empire, dans un lieu où les éléments n’étaient pas favorables. Lire la suite…

L’église Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé

église Saint-Sauveur-sur-le-Sang-VerséParmi les nombreuses richesses architecturales qu’abrite l’ancienne capitale russe Saint-Pétersbourg, l’église Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé occupe une place de choix. C’est l’une des plus importantes églises orthodoxes de la ville, et c’est un lieu chargé d’histoire.

Appelée également par son nom officiel de cathédrale de la Résurrection du Christ (Собор Воскресения Христова) elle a vue le jour en 1907 après environ 24 ans de travaux. Plus qu’un lieu de culte,  il s’agit en fait d’un mémorial érigé en l’honneur du Tsar Alexandre 2 qui périt après avoir subi un attentat à la bombe sur les lieux en 1881. Lire la suite…

Saint Pétersbourg et les écrivains

Capitale culturelle de la Russie, la ville de Saint Pierre, qui a été par le passé appelée Petrograd puis Leningrad durant la période soviétique avant de se réapproprier son nom d’origine, a vu naitre, passer, vivre et mourir de nombreux artistes, dont beaucoup d’écrivains et de poètes.
La ville qui était autrefois la capitale de l’Empire Russe intriguait nombres d’artistes qui venaient y chercher un souffle d’inspiration. Une cité bâtie sur l’eau, empêtrée dans des hivers glacés et très sombres, puis joyeuse et insomniaque en été avec ses nuits blanches, et dont les habitants avaient la réputation de devenir fous. Une ville célèbre pour la beauté de ses bâtiments, ses célèbres avenues, la Perspective Nevski, sa position géographique (en pont entre la Russie et l’Europe) et son incroyable richesse culturelle. Parmi les écrivains russes majeurs, nous citerons Gogol dont les romans « la perspective Nievski » ou encore ses « Nouvelles de Saint-Pétersbourg » avaient pour thème cette ville à l’ambiance à la fois lourde, pesante,  fraîche, fantastique et paranoïaque. Lire la suite…

Le musée de l’Hermitage à Saint-Pétersbourg

C’est certainement le  lieu touristique et culturel de Saint-Pétersbourg  le plus célèbre dans le monde entier. L’Hermitage est à  Saint-Pétersbourg ce que le Louvres est à Paris.

Fondé en 1764 par l’Impératrice Catherine, le Musée d’état de l’Hermitage est l’un des plus grands et plus anciens musées du monde. Ses collections, dont une petite partie seulement est exposée en permanence, représentent près de 3 millions de pièces.

L’ensemble des œuvres est réparti dans les six grands bâtiments historiques qui constituent le complexe du musée. Sur les six bâtiments du complexe principal, quatre, à savoir le Palais d’Hiver (ancienne résidence des tsars russes), le Petit Hermitage, le Vieil Hermitage et le Nouvel Hermitage, sont partiellement ouverts au public. Le Théâtre Hermitage et la Maison de la Réserve, inaccessibles pour le public, sont les deux autres bâtiments du complexe. Lire la suite…

Commentaires fermés

Saint Pétersbourg : Présentation

Saint-Pétersbourg est la deuxième grande ville de la Fédération de Russie après Moscou en termes de population (4 800 000) mais sa superficie lui est supérieure (elle s’étend sur plus de 600 km ² ). C’est le premier port de Russie sur la mer Baltique et la plus septentrionale des grandes villes de Russie.
Elle est joignable en deux heures en voiture depuis la Finlande et l’Estonie, et à environ six heures de train depuis Moscou.
Saint-Pétersbourg a été fondée par Pierre le Grand, alors empereur de Russie en 1703, qui souhaitait alors en faire la capitale moderne de son empire. La ville fut la capitale de l’empire jusqu’en 1917, date de la révolution soviétique, ou Moscou redevint la capitale.

Située si proche de l’Europe sur les rives de la mer Baltique, elle est indéniablement la plus européenne des villes russes ce qui la rend atypique. Lire la suite…




Google+
Vendre mon site