Acheter des billets de train en Russie

Billets de train RussieSi vous préparez un voyage en Russie et prévoyez de vous déplacer en train, voici quelques informations utiles pour prendre vos billets.

Dans les gares des grandes villes:

Le moyen de plus économique de voyager en train en Russie est de prendre ses tickets directement dans les gares, à un Kassi (guichet). Cela offre une plus grande liberté de choix, avec notamment la possibilité de prendre tronçons après tronçons, et toutes les classes  sont disponibles . Dans les grandes ville comme Moscou, il est théoriquement possible d’acheter des billets pour n’importe quel train à n’importe quelle gare. Toutefois, pour les trains qui voyagent jusqu’à l’extérieur de la Russie, il est nécessaire de trouver  le » kassa mezhdunarondy » qui est le bureau de vente  international. Lire la suite…

Le trajet du Transmandchourien

C’est sans doutela ligne du transsibérien la moins connue. Bien qu'il soit plus rapide et plus confortable de prendre un vol pas cher, cette ligne a l'avantage de passer par le Nord de la Chine et les régions de Mongolie intérieure et de Mandchourie, avant de rallier Pékin. Le voyage se fait dans un train assez moderne où beaucoup de Chinois et de Russes transportent des marchandises entre les deux pays. Le grand intérêt de cette ligne, outre de passer par une région pourvue de paysages naturels exceptionnels faits de montagnes et de steppes, réside dans la commodité (temps et visas) de contourner la Mongolie. La bifurcation commence au niveau de la ville de Tchita (Chita), une cité industrielle bâtie sur ce qu'était autrefois des fortifications cosaques.

Lire la suite…

Le trajet du Transmongolien

Le Trans-mongolien est un des trajets des lignes du mythique Transsibérien qui  relie Moscou à Pékin. C’est la seule ligne qui permet de passer les frontières de trois pays, la Russie, la Mongolie et la Chine. Le Trans-mongolien part de la ville de Oulan-Oude, capitale de la Bouriatie, près du lac Baïkal, et rejoint la ville chinoise de Jining en Mongolie intérieure, en passant notamment par la capitale mongole, Oulan-Bator.
Une fois à Jining c’est le réseau de train chinois qui prend le relais jusqu’à Pékin, alors qu’en Russie il faut prendre le Trans-Baïkal de Oulan-oude à Irkoutsk pour pouvoir reprendre les lignes du Transsibérien qui permettent de voyager dans le reste de la Russie, avec Moscou à l’Ouest et Vladivostok à l’extrémité Est.
Entre les montagnes du nord de la Chine, les steppes mongoles, les forêts de Sibérie Orientale près du lac Baïkal et le désert de Gobi, c’est un voyage exceptionnel qui marque à jamais les esprits des voyageurs, au cœur d’une nature vierge et entièrement préservée. Lire la suite…

Irkoutsk près du Lac Baïkal

Monastère du prince Vladimir

A mi chemin entre Moscou et le terminus de Vladivostock, sur la ligne du transsibérien, la ville de Irkoutsk située dans l’Oblast portant le même nom, au pied du massif du Saïan oriental et au confluent des rivières Angara et Irkoutsk,  est surtout célèbre pour sa proximité avec le célèbre Lac Baïkal.

Pourtant, la ville a une histoire singulière marquée par les successives vagues d’exils forcés, d’intellectuels, artistes, officiers, opposants aux Tsar au début du 19ème siècle et qui y ont laissé leurs empreintes.

La ville a longtemps été considérée comme la capital culturelle de la Sibérie, et a été surnommée le « Paris » de la Sibérie, en raison de l’architecture de ses rues très européennes que les touristes prennent plaisir à parcourir de nos jours en été. La ville par la suite a été le théâtre d’affrontements violents entre « rouges » et « blancs »  lors de la guerre civile qui a suivi la révolution bolchévique. Lire la suite…




Google+
Vendre mon site