Le trajet du Transmongolien

Le Trans-mongolien est un des trajets des lignes du mythique Transsibérien qui  relie Moscou à Pékin. C’est la seule ligne qui permet de passer les frontières de trois pays, la Russie, la Mongolie et la Chine. Le Trans-mongolien part de la ville de Oulan-Oude, capitale de la Bouriatie, près du lac Baïkal, et rejoint la ville chinoise de Jining en Mongolie intérieure, en passant notamment par la capitale mongole, Oulan-Bator.
Une fois à Jining c’est le réseau de train chinois qui prend le relais jusqu’à Pékin, alors qu’en Russie il faut prendre le Trans-Baïkal de Oulan-oude à Irkoutsk pour pouvoir reprendre les lignes du Transsibérien qui permettent de voyager dans le reste de la Russie, avec Moscou à l’Ouest et Vladivostok à l’extrémité Est.
Entre les montagnes du nord de la Chine, les steppes mongoles, les forêts de Sibérie Orientale près du lac Baïkal et le désert de Gobi, c’est un voyage exceptionnel qui marque à jamais les esprits des voyageurs, au cœur d’une nature vierge et entièrement préservée. Lire la suite…

Le république de Bouriatie

Paysage de Bouriatie

La Bouriatie est un petit état situé dans la partir orientale de la Sibérie, entre la Mongolie au sud, Irkoutsk et le lac Baïkal au Nord Ouest, et le Kraï de Transbaïkalie à l’Est.
Le territoire compte près d’un million d’habitants, dont 30 pour cent de Bouriates, peuple descendant des mongols et qui sont soit de confessions shamanistes, soit Bouddhistes tibétains.
La majorité du territoire est constitué de steppes, de montagnes et ainsi qu’une grande partie des cotes du lac Baïkal, ce qui en fait une petit paradis pour les amoureux de la nature qui peuvent y faire du trekking, des randonnées à cheval, du rafting ou du vélo.
D’ailleurs, la république regorge de réserves naturelles ou de parcs nationaux dans les montagnes Sayan comme Baikalski, Bargouzinski, Dzerginsky, Tunkinski ou encore Zabaikalski. Lire la suite…




Google+
Vendre mon site