Irkoutsk près du Lac Baïkal

Monastère du prince Vladimir

A mi chemin entre Moscou et le terminus de Vladivostock, sur la ligne du transsibérien, la ville de Irkoutsk située dans l’Oblast portant le même nom, au pied du massif du Saïan oriental et au confluent des rivières Angara et Irkoutsk,  est surtout célèbre pour sa proximité avec le célèbre Lac Baïkal.

Pourtant, la ville a une histoire singulière marquée par les successives vagues d’exils forcés, d’intellectuels, artistes, officiers, opposants aux Tsar au début du 19ème siècle et qui y ont laissé leurs empreintes.

La ville a longtemps été considérée comme la capital culturelle de la Sibérie, et a été surnommée le « Paris » de la Sibérie, en raison de l’architecture de ses rues très européennes que les touristes prennent plaisir à parcourir de nos jours en été. La ville par la suite a été le théâtre d’affrontements violents entre « rouges » et « blancs »  lors de la guerre civile qui a suivi la révolution bolchévique. Lire la suite…

L’île de Kiji en Carélie, véritable « île-musée »

C’est assurément l’un des lieux touristiques les plus précieux dans toute la Russie. Située sur le lac Onega à environ 70 km de la ville de Petrozavodsk, capitale de la Carélie (tout près de la Finlande et de la Suède) la petite ‘île de Kiji, accessible uniquement en bateau, est en fait un véritable musée à ciel ouvert, notamment célèbre pour son spectaculaire ensemble d’églises traditionnelles en bois.
Ce complexe historique unique, culturel et naturel est inscrit sur les listes du patrimoine culturel des peuples de la Fédération de Russie. La base de la collection du musée est l’ensemble architectural paroissial « Kizhi Pogost » inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
La collection comprend 89 monuments en bois: d’anciennes chapelles, des maisons, des moulins à vent avec greniers, des granges et des étalages qui servaient à faire sécher les cultures … Le joyau de cet ensemble est l’église de la « Transfiguration de Notre-Sauveur », haute de 37 mètres et coiffé de 22 coupoles argentées qui donnent une forme pyramidale à l’édifice. L’autre grand édifice est l’église de l’Intercession de la Vierge, construite à proximité. Lire la suite…

Le musée de l’Hermitage à Saint-Pétersbourg

C’est certainement le  lieu touristique et culturel de Saint-Pétersbourg  le plus célèbre dans le monde entier. L’Hermitage est à  Saint-Pétersbourg ce que le Louvres est à Paris.

Fondé en 1764 par l’Impératrice Catherine, le Musée d’état de l’Hermitage est l’un des plus grands et plus anciens musées du monde. Ses collections, dont une petite partie seulement est exposée en permanence, représentent près de 3 millions de pièces.

L’ensemble des œuvres est réparti dans les six grands bâtiments historiques qui constituent le complexe du musée. Sur les six bâtiments du complexe principal, quatre, à savoir le Palais d’Hiver (ancienne résidence des tsars russes), le Petit Hermitage, le Vieil Hermitage et le Nouvel Hermitage, sont partiellement ouverts au public. Le Théâtre Hermitage et la Maison de la Réserve, inaccessibles pour le public, sont les deux autres bâtiments du complexe. Lire la suite…

Commentaires fermés




Google+
Vendre mon site